Rechercher

L'argile: l'or du naturopathe



Qu’est-ce que l’argile ?


L'argile est une matière rocheuse naturelle. Il existe de l'argile rose, rouge mais aussi blanche et verte : leur couleur varie en fonction des oxydes de fer présents dans l'argile. L'argile verte est la plus couramment utilisée, elle est riche en silice et en minéraux.

L'argile est principalement composée de silicates d'aluminium, des minéraux dérivés de la silice, et contient également du potassium, du sodium, du calcium, du fer et du magnésium.


Quels sont les bienfaits de l’argile ?


Réputée pour ses propriétés anti-inflammatoire, anti-rhumatismales, apaisantes et cicatrisantes en usage externe, l’argile réserve également bien des vertus pour le corps de l’intérieur, elle est notamment votre alliée pour une détox en profondeur.


1. L’argile est un détoxifiant naturel puissant 🌳 Ce n’est pas un hasard si l’argile était utilisée, dans de nombreuses civilisations, comme un anti-poison naturel radicalement efficace. En effet, elle possède un pouvoir absorbant et adsorbant qui attire les poisons, toxiques et impuretés du conduit digestif sans les relâcher. Une manière efficace donc de nettoyer le système digestif et de débarrasser l’intestin des toxines, germes, vers et bactéries pathogènes sans pour autant détruire la flore intestinale comme le feraient des antibiotiques.


2. L’argile répare les muqueuses et est l’alliée des intestins fragiles 😊

Son pouvoir absorbant permet d’emprisonner les gaz et les toxines, de les fixer et de les éliminer. Elle est donc recommandée en cas de diarrhée, constipation, ballonnements, aigreurs d’estomac, gastro-entérites

Par ailleurs, elle crée un pansement interne dans l’organe digestif qui protège contre les irritations, l’ulcération, l’infection. Tout en protégeant la muqueuse gastro-intestinale, elle aide à reconstituer la bonne flore microbienne (ou bactérienne).


3. L’argile agit comme un anti-inflammatoire 🌞

L’argile est un indispensable pour lutter contre les inflammations : os, muscles, articulations… elle peut être utilisée en cas de sciatique par exemple, même par voie interne, pour permettre de désengorger les toxines sur le nerf ciblé, en cas de douleurs articulaires (arthrose, rhumatisme, mal de dos, etc), l’argile a des propriétés antalgiques et décontractantes qui en font une aide précieuse.

En application locale, sous forme de cataplasme, l’argile verte peut également calmer l’œdème et l’inflammation. Elle peut ainsi se révéler très utile en cas d’entorse ou de tendinite, mais également de bleu ou de bosse. Il est possible d’y ajouter une goutte d’huile essentielle anti-inflammatoire type Eucalyptus citronnée ou Gaulthérie pour plus d’efficacité.


4. L’argile reminéralise le corps 🏃‍♀️ L’argile est très riche en minéraux, en particulier en fer, silice, calcium, potassium et magnésium. Elle est donc conseillée en prévention ou remède à des carences pour refaire le plein de vitalité. Elle est également indiquée en cas de pratique sportive régulière, de consommation de tabac ou d’alcool et toute autre pratique qui favorise la perte de minéraux.


5. L’argile apaise les brûlures ou les coupures 🩹 L'argile verte est le compagnon idéal de la trousse de premiers secours, notamment en cas de brûlures. En cataplasme, non seulement elle calme très vite les douleurs, mais elle évite infection et surinfection tout en favorisant la reconstitution de la peau. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle peut être utilisée aussi sur les plaies.


6. L’argile traite les peaux acnéiques 💆‍♀️

L’argile régénère la peau. D’où son intérêt de l’utiliser en masque sur le visage. L’argile blanche, pauvre en minéraux mais riche en kaolin, est ainsi recommandée pour les peaux sèches et sensibles. L’argile verte, elle, est particulièrement adaptée aux peaux grasses à tendance acnéique. Elle régule l’excès de sébum tout en éliminant les impuretés de la peau. (mélanger 3 càs d’argile verte à 2 ou 3 cuillères à soupe d’eau et y ajouter éventuellement 1 gt d'HE de Tea Tree, antiseptique et antifongique).


NB : L'argile peut également être utilisée comme assainissant dans la maison et pour les soins des animaux


Comment utiliser l’argile ?


En usage externe ; elle s’utilise en cataplasme pour soulager une articulation douloureuse, soigner une plaie, une brulure ou en masque pour ses propriétés absorbantes et régénérantes.

On peut préparer sa pâte soi-même, mais il en existe aussi en tube, prête à emploi, en pharmacie ou parapharmacie.


En usage interne ; elle se prend sous la forme du lait d’argile en cure de 3 semaines pour détoxifier, réguler le transit, restaurer les muqueuses digestives, reminéraliser… La cure d’argile (interne) est recommandée 3-4 fois par an, aux changements de saisons et particulièrement au printemps 🌼 pour nettoyer et renforcer l’organisme, mais attention, une detox ne se prend pas à la légère, il convient de vérifier votre niveau de vitalité avant de vous lancer, si celui ci n'est pas suffisant, votre naturopathe pourra vous conseiller une cure de revitalisation au préalable.


📌Selon l’usage, vous opterez pour un type d’argile ou un autre, mais dans tous les cas, vous veillerez à la mélanger avec une eau de source, peu minéralisée et à n’utiliser que des ustensiles en verre ou en bois afin de ne pas perturber son action avec les échanges ioniques que le métal pourrait créer.


Contre-indications :

Même si l’argile est très bien tolérée par voie orale, mieux vaut respecter les doses et ne pas dépasser une cure de 3 semaines (risque de constipation). Sa prise est déconseillée aux hypertendus, aux personnes souffrant de constipation sévère, d'occlusion intestinale, de hernie, de cancer digestif ou de maladies chroniques grave de l’intestin (maladie de Crohn par exemple). Elle est également déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans.

Il convient également de veiller à espacer son utilisation par voie orale de toute prise de médicaments (y compris la pilule). En effet, son action absorbante pourrait neutraliser leurs principes actifs. N’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe ou votre médecin.

En usage externe, son application sur le ventre est déconseillée chez la femme enceinte et il est préférable de s’abstenir de l'utiliser sur le visage si l'on a la peau sèche.


Cure d’argile par voie interne :

- Une argile verte de type ultraventilée, 100% pure, (Argiletz par exemple)

- Eau de source faiblement minéralisée de type montroucous par exemple

- 1 verre en verre et une cuillère en bois


Le soir, saupoudrez une cuillère à café d’argile à l’aide d’une cuillère en bois dans un verre d’eau de source. Laissez reposer le mélange toute la nuit en couvrant le verre puis consommez l’eau infusée au matin, à jeun, pendant deux semaines.

Si votre organisme supporte bien les effets de l’argile sur votre transit, vous pouvez pour la troisième semaine mélanger le dépôt de poudre au fond du verre avec l’eau et consommer ce « lait » en entier. Sinon continuez à ne consommer que l'eau infusée la 3e semaine.


N'hésitez pas à demander l'avis d'un naturopathe qui pourra personnaliser les conseils en fonction de votre vitalité et de vos problématiques 🍀.






60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout